Formation : Des responsables communication des mairies à l’école du digital

Gestion des sites web, community management, open data et accès à l’information, participation citoyenne et mobilisation communautaire sont entre autres modules sur lesquels ceux-ci vont être outillés durant deux jours à Douala.

Outiller les responsables de la communication des mairies à la gestion efficace de l’information dans leur commune. Tel est l’objectif principal de l’atelier de formation de deux jours à laquelle prennent part quatre responsables de la communication des communes de Makénéné, Eséka, Loum et Njombé-Penja. Depuis mardi 24 août donc, quatre des cinq responsables de la communication des mairies qui forment le « Hub communes ouvertes » que ADISI-Cameroun a mis sur pied sont à l’école à Douala.

Au menu de cette formation qui s’achève ce mercredi 25 août, la gestion des sites web, le community management, l’open data et l’accès à l’information, le marketing territorial et gouvernance locale, l’élaboration des plans et campagnes de communication digitale, etc. « Pendant les deux jours, ils seront outillés sur les nouveaux mécanismes et enjeux de gestion efficace de l’information et des données publiques au niveau local. Vous savez que la gestion de l’information institutionnelle et même politique ne se fait pas par n’importe qui et on pense que pour rendre ces communes assez efficaces dans les objectifs que nous leur avons assignés, en termes de commune ouverte, c’est d’abord la méthode et la gestion de ces informations », explique Paul Joël Kamtchang, secrétaire exécutif de ADISI-Cameroun.

Les participants

En outre, « on amène les communes à s’autonomiser et à se rendre indépendantes en mettant sur pied elles-mêmes leurs propres outils de communication digitale. En même temps on va leur apprendre à élaborer un plan de communication qui leur permettra justement d’avoir une visibilité sur les types de données et d’informations qu’il faudra mettre à la disposition des citoyens. Et, on leur expliquera les enjeux en matière de gouvernance locale », ajoute le secrétaire exécutif de ADISI-Cameroun.

A lire aussi :  Speed-Meeting : Il y a « match » au Forum de Yaoundé !

Un programme que les participants apprécient à sa juste valeur. « Une formation comme celle-ci nous manquait. Or elles sont importantes car elles nous permettent d’aiguiser nos stratégies. Surtout pour nous qui sommes en zone rurale et souvent déconnectés. Elle va également nous permettre de rattraper certaines insuffisances et défaillances », apprécie Marius Albane Kiari, le responsable de la communication de la mairie de Makénéné dans le département du Mbam et Inoubou, région du Centre.

Bon à savoir, le « Hub commune ouvertes » mis sur pied par ADISI-Cameroun est une plateforme qui entre en droite ligne de l’accompagnement des communes bénéficiaires. Cette formation s’inscrit dans le cadre d’un package d’activités du projet soutenu par Ned dont l’un des volets est de construire des communes ouvertes pour faciliter l’accès des citoyens à l’information et promouvoir la participation citoyenne.

Marthe NDIANG

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.