Ouest :  10 millions pour booster l’aquaculture à Kekem

Ouest :  10 millions pour booster l’aquaculture à Kekem

Ce montant va financer la aquaculture construction d’un centre aquacole communal et l’autonomisation des jeunes.

Propriétaire d’un étang dans la ville de Bafoussam, Christophe Suffo n’a rien à envier à un fonctionnaire. Grace à la vente des poissons qu’il élève, il subvient sans trop peine à ses besoins et à ceux de sa famille. Pour lui, l’élément indispensable pour réussir dans cette activité c’est de se faire former. Le hic est que les centres de formation n’abondent pas. Pourtant la pisciculture est un domaine d’activité qui offre de nombreux débouchés.

C’est donc avec une grande joie qu’il a accueilli la nouvelle de la construction d’un centre aquacole communal dans la région de l’Ouest précisément dans la localité de Kekem. Le budget de ce projet est estimé à 10 millions FCfa. Ce montant a été décidé lors d’une séance de travail le 17 novembre 2022 entre les responsables de la commune de Kekem et ceux de la délégation départementale de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales.

financer la aquaculture construction d’un centre aquacole communal

Pour le maire Dieudonné Kemeni, il est avant tout question d’équiper les jeunes de la localité tout en les rendant autonomes. « Il n’y a pas beaucoup d’opportunités d’emploi ici. L’agriculture et le commerce sont les activités phares. Certains pratiquent la pisciculture mais ne sont pas toujours disposés à livrer leur secret par peur de la concurrence. C’est donc une bonne chose que l’on puisse être formés afin de se lancer dans l’entreprenariat », se réjouit Elvis Tchinda, un jeune de la communauté.

De manière plus concrète, ce centre va, grâce aux formations, qui y seront dispensées aider les aquaculteurs à mieux choisir les espèces à élever en fonction des potentialités du milieu et des difficultés du site où ils souhaitent faire l’élevage.  La maitrise des techniques de production, des aliments appropriés et la résolution des problèmes du secteur aquacole sont entre autres compétences à acquérir pour développer l’activité et booster la production de poissons dans la région de l’Ouest.

 

En effet, avec l’Adamaoua, le Centre, l’Est et le Littoral, l’Ouest fait partie des principaux centres de production de poisson du Cameroun. Selon l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la production des poissons se fait en étangs de dérivation et en étangs de barrage.

Cependant en l’absence d’un système fiable de collecte de statistiques, il est impossible d’estimer les productions de poisson par région. Toutefois, selon les chiffres du projet de promotion de l’entreprenariat aquacole (PPEA), la production camerounaise a atteint 15000 tonnes en 2020. Ce chiffre pourrait être revu à la hausse avec la mise en service effective du Centre aquacole communal de Kekem aquaculture.

Vanessa Bassale

A lire aussi :  Pêche : Au Cameroun, plus de 40% des captures rejetées en mer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.