Trouble visuel :  60% de patients souffrent de vices de réfraction

Trouble visuel :  60% de patients souffrent de vices de réfraction

A l’hôpital Laquintinie de Douala, cette pathologie est la première cause de consultation tandis que la cataracte qui est une maladie de l’œil liée au vieillissement du cristallin vient Trouble visuel en deuxième position.

Ils sont près d’une centaine à avoir fait le déplacement pour l’hôpital Laquintinie de Douala ce lundi 10 octobre 2022.  Assis au hall du département de chirurgie et de disciplines affinitaires de ce centre hospitalier, ces patients ont hâte de se faire ausculter les yeux. Ce jour, la consultation est gratuite.

Cette information, Falonne ne l’avait pas. Partie de Mbanga, une commune située dans le département du Moungo, région du Littoral, la jeune dame est arrivée à Douala ce même lundi, en vue de faire examiner son beau neveu malvoyant. Socrate semble n’avoir aucun problème. Pourtant l’enfant de 13 ans ne voit quasiment rien. Pour se déplacer, ses tuteurs doivent lui indiquer où mettre les pieds. « Tourne ici, soulève les pieds », lui recommandent-ils en tenant ses mains.

Trouble visuel la cataracte qui Trouble visuel est une maladie de l’œil liée au vieillissement

Vu de loin, le mal de Socrate semble banal, car assis, rien ne tique. Mais face à lui, le constat est réel. Socrate ne fixe personne dans les yeux. Son regard est évasif et ses yeux n’affichent pas fière allure. « La salle est sombre », a-t-il indiqué. A la question de son oncle de savoir s’il le voit, Socrate répond par le négatif.

Cette désolation, Socrate semble ne pas la partager. Souffrant de la cataracte de l’œil gauche et du décollement de la rétine à l’œil droit, Socrate se souvient de comment tout à commencer. « Mes yeux enflaient, coulaient les larmes et je ne voyais plus bien au tableau», se remémore-t-il.

Contrairement à lui, Alain T. est arrivé à l’Hôpital Laquintinie en vue de confronter ses résultats. « Je suis venu voir si les résultats des examens que j’ai fait il y a deux semaines vont correspondre avec ceux-ci. Si non, je ferai recourt à un autre ophtalmologue », indique le sexagénaire.

l’hôpital Laquintinie de Douala

Selon Dr Jeanne Mayouego-Enyama, ophtalmologue, les vices de réfraction représentent environ 60% des patients qui viennent consulter un ophtalmologue à l’hôpital Laquintinie de Douala. La cataracte qui est une maladie de l’œil liée au vieillissement du cristallin vient en deuxième lieu.

Ces consultations gratuites se tiennent Trouble visuel du lundi 10 au vendredi 14 octobre 2022, dans le cadre de la journée mondiale de la vue célébrée le 2e jeudi du mois d’octobre. Cette année, ce sera le 13 octobre, sous le thème : « aimez vos yeux

  Michèle EBONGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.