Adamaoua : Plus de 80 millions pour appuyer les paysans de Bélel

Adamaoua : Plus de 80 millions pour appuyer les paysans de Bélel

L’Union Européenne a apporté son appui aux femmes et jeunes de Adamaoua les paysans de Bélel cette localité en leur octroyant de multiples kits afin de booster l’économie.

Du sourire sur les lèvres des 263 jeunes paysans bénéficiaires de Bélel, une localité du département de la Vina, région de l’Adamaoua. Réunis en 10 coopératives et Groupements d’intérêts économiques (Gic), ces jeunes constitués à 60% de femmes ont reçu des kits pour leur faciliter l’intégration socioprofessionnelle afin de booster l’économie locale.

Plus de 80 millions F Cfa débloqués par l’Union Européenne pour mettre plusieurs activités.  En autres, 04 ateliers de couture équipés de machines à coudre et à broder ; 10 entreprises agricoles dotées d’équipements dont 20 taureaux de labour ; 06 fermes de 45 moutons ; une ferme de poulets de chair ; des équipements pour restaurations constitués de bouteilles et plaques à gaz, des ustensiles de cuisines.

Adamaoua les paysans de Bélel L’Union Européenne a apporté son appui aux femmes et jeunes

Les bénéficiaires ont reçu une formation de deux ans dans cinq Adamaoua les paysans de Bélel filières à savoir l’agriculture, l’élevage, la couture, la restauration et le secrétariat bureautique. Ils ont reçu leurs parchemins de fin de formation le 03 septembre dernier, jour de remise de ces appuis. « Je vais ouvrir une grande entreprise agricole », a laissé entendre Aissatou, l’une des bénéficiaires.

L’Union Européenne (UE) a misé sur l’indépendance des jeunes et surtout des femmes de cette zone où le besoin s’est fait ressentir. « Le choix de Bélel est une illustration de la démarche multi-acteurs d’insertion socioprofessionnelle à travers l’intervention des organisations de la société civile et de l’UE. Lorsque nous avons fait une évaluation des besoins, nous nous sommes rendus compte qu’effectivement le besoin était là et on a apporté notre contribution pour pouvoir soutenir cette jeunesse », a confié Dr Gambo, coordonnateur de l’Action pour la Adamaoua les paysans de Bélel Promotion de la Santé, la Production et l’Environnement (Aprospen). Il relève que « les coaches ont été recrutés, pour accompagner chaque groupe sur les plans organisationnel, technique, managérial afin d’évaluer l’avancée et voir dans quelle mesure faire passer la petite unité à l’échelle de subsistance vers un entrepreneuriat économique », ajoute-t-il.

 

 
Pour son implémentation, l’UE s’est appuyée sur le Projet d’appui à l’autonomisation des femmes et des jeunes (Pafej) afin que les bénéficiaires pérennisent leurs savoir-faire Adamaoua les paysans de Bélel. « C’est un bel exemple du partenariat qui lie le Cameroun et ses partenaires au développement comme l’UE. Il revient maintenant à la population de saisir cette belle opportunité pour continue dans la suite des initiatives qui ont été prises à cet effet », a recommandé Abbo Aboubakar, maire de la commune de Bélel.

Jérôme Baïmélé à Garoua

A lire aussi :  Entrepreneuriat : 20 projets en chantier à l’Est et l’Adamaoua

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.