Autonomisation des femmes : 45 milliards F Cfa pour le Septentrion
Des femmes du septentrion. Tous engagés dans le développement du Cameroun

Autonomisation des femmes : 45 milliards F Cfa pour le Septentrion

Près de 703 174 adolescentes de l’Adamaoua, du Nord et l’Extrême-Nord, vulnérables aux mariages et grossesses précoces, à la déscolarisation ainsi que leurs communautés Autonomisation des femmes Septentrion, sont des bénéficiaires du projet Swedd qui vise à leur offrir des activités génératrices de revenus.

Une étude menée par le cabinet Camber Collective en 2018, montre que 62% de filles de 10 à 19 ans au Cameroun soit 1,6 million de filles sont exposées aux mariages précoces et à la déscolarisation.  Phénomène plus accentué dans les régions du septentrion avec des proportions atteignant près de 87%, soit 703 174 filles.

mariages et grossesses précoces

Situation due au fait que, plusieurs de ces filles ont été victimes de mariage précoce ou encore victimes de la pauvreté qui n’a pas favorisé leur scolarisation.  C’est fort de ce constat que le projet Sahel et dividende démographique, volet Cameroun (Swedd) lancé en février 2022 pour deux ans au Cameroun, vise à accroitre l’autonomisation des femmes et des adolescentes. Il attend aussi favoriser leurs accès à des services de santé de reproduction, infantile et maternelle de qualité dans lesdites régions.

Ainsi 35 000 jeunes femmes et filles âgées de 15 à 24 ans seront sélectionnées afin qu’elles puissent mettre sur pied des micros entreprises. De même 1000 jeunes filles diplômées seront installées dans des métiers innovants. Tout comme 4000 seront formées et recevront des appuis Autonomisation des femmes Septentrion. Ce projet est financé à la suite d’un accord de crédit signé le 12 octobre 2021, entre l’Association internationale pour de développement et le Cameroun. Accord qui met à la disposition du gouvernement un prêt de 75 millions de dollars soit 45 milliards Fcfa.

 

Autonomisation des femmes : 45 milliards F Cfa pour le Septentrion
Des femmes du septentrion. Tous engagés dans le développement du Cameroun

 

Autonomisation des femmes Septentrion bénéficiaires du projet Swedd qui vise à leur offrir des activités génératrices de revenus

Pour l’implémentation dudit projet, le ministre de l’Economie de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmae Mey, a présidé le 19 août 2022 à Yaoundé, la première session ordinaire de son comité de pilotage. L’objectif étant d’examiner le plan de travail, le budget ainsi que le plan de passation des marchés pour la période allant de juillet 2022 à décembre 2023.

Ainsi grâce au projet Swedd, les femmes de l’Adamaoua, du Nord et l’Extrême-Nord, pourront apporter pour certaines et accroître pour d’autres, leur contribution au développement du Cameroun Autonomisation des femmes Septentrion. « Il s’agit d’un projet entièrement axé sur les réformes. Ces dernières ne peuvent passer que si les barrières traditionnelles et religieuses sont brisées. Il est donc question de travailler avec tous les leaders communautaires pour effectivement faire passer le message », a souligné Dr Alphonse Glory Mbali Ngami.

Sabine LEMANA

A lire aussi :  Nord : L’autonomisation de la femme, un atout pour l’économie locale

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.