Etablissements hospitaliers : L’absence d’équipement adéquat inquiète

Etablissements hospitaliers : L’absence d’équipement adéquat inquiète

Les dénonciations faites dans la presse et les réseaux Etablissements hospitaliers absence d’équipement sociaux ont conduit à la fermeture provisoire du bloc opératoire d’un centre médical.

« Intervention chirurgicale faites par un personnel non qualifié, absence de mesure de prévention et contrôles des infections (PCI) et absence d’équipement adéquat au bloc opératoire ». Voilà quelques raisons données par Chinmoun Daouda, le délégué régional de la santé publique de l’Ouest pour justifier la fermeture provisoire (six mois) du bloc opératoire du centre médical d’arrondissement de Koukouet-Maloum, district de Foumban le 06 septembre 2022.

Tout serait parti d’une inspection de la brigade de contrôle des activités et des soins de santé de cette délégation consécutive aux dénonciations faites dans la presse et réseaux sociaux Etablissements hospitaliers absence d’équipement. Mais ces dénonciations ne datent pas d’hier. En fait, depuis quelques années des voix s’élèvent pour dénoncer le manque de qualification de certains personnels de santé.  Situation qui contribue à augmenter le taux d’erreurs médicales. En 2014 déjà, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) évaluait à 8000 le nombre de personnes décédées de suite d’erreurs médicales au Cameroun chaque année.

Etablissements hospitaliers absence d’équipement bloc opératoire d’un centre médical

En ce qui concerne le niveau du plateau technique dans les hôpitaux de la région de l’Ouest, la situation est plus que préoccupante. La pandémie de Covid 19 avait par exemple permis de relever qu’en 2021 aucun hôpital de référence de la région ne disposait d’une centrale d’oxygène. En effet, selon les chiffres du ministère de la Santé publique, sur les 27 hôpitaux de référence du Cameroun, seuls trois (tous à Yaoundé) en possèdent. Au problème d’oxygène, il faut ajouter les problèmes à la disponibilité du sang, et aux coupures d’électricité et à la vétusté du matériel.

 

 

Un médecin qui a requis l’anonymat révèle que plusieurs décès pouvaient être évités dans la région de l’Ouest si les hôpitaux disposaient de l’équipement adéquat pour le suivi des patients. Pour lui, il faut déjà saluer Etablissements hospitaliers absence d’équipement l’action du gouvernement et de quelques donateurs indépendants qui boostent l’offre dans les établissements de santé. Mais il faut aussi que des mesures soient prises pour la maintenance de ces appareils qui deviennent vite inutilisables.

Vanessa Bassale

A lire aussi :  Covid-19 : Près de 79 cas positifs enregistrés à l’Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.