Ouest : Les personnes âgées militent pour la gratuité des soins

Ouest : Les personnes âgées militent pour la gratuité des soins

Dans la région de l’Ouest, bon nombre des gratuité des soins des personnes du 3e âge personnes du 3e âge vivent dans une situation de vulnérabilité économique modérée.  

Dans la salle des conférences de la Sous-préfecture de Mbouda, région de l’Ouest a eu lieu le 27 septembre 2022 le lancement officiel de la journée internationale des personnes âgées sur le plan régional. Il était question pour les responsables du ministère des affaires sociales de penser des solutions afin d’améliorer les conditions de vie des personnes du 3e âge. 

Ceci, dans le but de leur permettre de mieux participer au processus de développement de la localité. Pour Célestin Masso, président du Groupement dynamique des personnes du 3e âge de la Mifi, dans la région de l’Ouest, « il ne faut pas se limiter à des rencontres institutionnelles. Il est impératif d’échanger franchement avec ces parents pour recenser leurs problèmes et y apporter des solutions efficaces ». 

A lire aussi :  Mbouda : Les enfants déplacés en quête de fourniture scolaire

personnes du 3e âge vivent dans une situation de vulnérabilité économique

Dans la même logique, Rebecca Toko, 63 ans, souhaite : « Nous avons par exemple des maladies liées à notre âge avancé. Si l’Etat veut nous aider, il pourrait décider de subventionner le traitement de ces maladies, pourquoi pas le rendre gratuit. » Pour elle, il faudrait aussi penser à mettre sur pied une structure d’accueil et d’encadrement des personnes âgées dans chaque arrondissement. « Je connais plusieurs de mes camarades qui ont été abandonnés gratuité des soins des personnes du 3e âge par leur proches et ont fini leur jour seuls dans leur maison. S’il existait des centres de prise en charge, plusieurs d’entre eux seraient encore vivants ». 

 

Comme le rappelait Sarah Kuta Kala Lobe, présidente de la mutuelle des personnes âgées du Cameroun (Mupac), dans une interview à Cameroon Tribune, les personnes âgées du Cameroun et des zones rurales en particulier ont de nombreux problèmes parmi lesquels l’indigence, l’incapacité et la précarité physique. A cela, il faut ajouter une alimentation souvent inadéquate et le difficile accès aux soins de santé. 

gratuité des soins des personnes du 3e âge la région de l’Ouest

Même les anciens fonctionnaires qui bénéficient d’une pension retraite ne sont pas à l’abri du manque. Les chiffres du ministère des Affaires Sociales en 2009 montraient que 45,7% des personnes âgées vivent dans une situation de vulnérabilité économique modérée. Difficile d’ignorer les cas d’abus de marginalisation, de violence et de maltraitance dont sont victimes ces vieilles personnes.  

Pour les experts, il faut rapidement inverser la tendance car la population du Cameroun est de plus en plus vieillissante.  En effet, selon les résultats du 3e recensement général de la population et de l’habitat, en 2005, le Cameroun comptait 870 642 personnes âgées (60ans ou plus). Pour le Bureau central de recensement et d’étude de la population gratuité des soins des personnes du 3e âge au Cameroun (Bucrep), cette catégorie de la population serait de 1.226.940 en 2018 et de 1.312.282 en 2020.

Vanessa Bassale

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.