Investissement : Les flux vers le Cameroun atteignent 850 millions USD en 2021

Investissement : Les flux vers le Cameroun atteints 850 millions USD en 2021

Selon le rapport 2022 du Cnuced sur l’investissement dans le monde, les flux des investissements directs étrangers vers le Cameroun sont passés de 675 à 850 millions USD de 2020 à 2021.

Par rapport à 2020, les flux des investissements directs étrangers (IDE) vers le Cameroun, ont progressé en 2021. D’après le dernier rapport de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) sur l’investissement dans le monde, publié le 9 juin 2022, le Cameroun passe de 850 à 675 millions USD, soit environ 519 milliards F Cfa. Pour ce qui des investissements vers l’extérieur, le pays a enregistré une amélioration, en passant de 84 à 105 millions USD.

Au niveau régional, les IDE d’Afrique centrale se stabilisent à 9,4 milliards USD. Le rapport indique que les IDE vers la République démocratique du Congo ont augmenté de 14% pour atteindre 1,9 milliard USD, les tendances d’investissement restant positives principalement en raison des flux vers les champs pétroliers offshore et les mines. Les flux d’investissement vers le Congo ont diminué de 8% pour atteindre 3,7 milliards USD.

Investissement : Les flux vers le Cameroun

En 2021, note la CNUCED, les IDE vers les pays africains ont atteint un niveau record de 83 milliards USD.  Le rapport indique que cela représente plus du double du total enregistré en 2020, alors que la pandémie de Covid-19 a pesé lourdement sur les flux d’investissement vers le continent. Malgré cette forte croissance, les flux d’investissement vers l’Afrique n’ont représenté que 5,2% des IDE mondiaux, contre 4,1% en 2020. La plupart des pays d’Afrique ont connu une hausse modérée des IDE en 2021. En effet, il est à noter qu’environ 45% du total est lié à une transaction financière intra-entreprise en Afrique du Sud.

En termes de sous-régions, le rapport note que l’Afrique australe, l’Afrique de l’Est et l’Afrique de l’Ouest ont vu leurs flux d’investissement augmenter, tandis que ceux destinés à l’Afrique centrale sont restés stables et que l’Afrique du Nord a enregistré une baisse. Les plus gros détenteurs d’actifs étrangers en Afrique sont restés européens, avec en tête les investisseurs du Royaume-Uni (65 milliards de dollars) et de la France (60 milliards de dollars).

 

 

A l’échelle mondiale, les investissements directs étrangers se sont établis à 1580 milliards USD l’an dernier, en hausse de 64 % par rapport à l’année précédente. Les Etats-Unis (367 milliards), la Chine, y compris Hong Kong (322 milliards), Singapour (99 milliards), le Canada (60 milliards) et le Brésil (50 milliards) ont été les cinq premières destinations des investisseurs étrangers.

Marie Louise MAMGUE

A lire aussi :  Activité économique : Le Pib du Cameroun croit de 4% au 3e trimestre 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.