Association : le combat contre les injustices célébré à Douala
Durant la rencontre au centre multifonctionnel de Bépanda à Douala

Association : le combat contre les injustices célébré à Douala

Pour plus de justice sociale et environnementale, l’association On Est Ensemble fait le bilan de ses 5 ans de lutte.

Une vingtaine de personnes tenant pour certains des seaux et pour d’autres des bidons, se dirigent vers un point d’eau au lieudit Makèpè Missokè. Privés d’eau potable, les habitants de ce quartier populaire de la capitale économique du Cameroun située dans l’arrondissement de Douala 5e se ravitaillent au forage le plus proche de leur domicile. Ils doivent parfois parcourir des kilomètres pour avoir de l’eau dont la potabilité n’est pas toujours certaine.

Plusieurs vidéos de ce genre ont été projetées le vendredi 10 juin 2022 au Centre d’accueil de Bépanda par l’association « On Est Ensemble ». Ceci en vue de présenter à ses membres, aux sympathisants et à d’autres ONG présentes, les raisons de leur bataille. D’ailleurs, cette vidéo avait pour but, d’obtenir une extension du réseau d’eau potable.

À l’occasion de son 5e anniversaire, l’association « On Est Ensemble » a souhaité faire le point sur les activités menées depuis sa création. Une occasion de se remémorer de l’histoire de l’organisation, des belles actions citoyennes menées et de réfléchir aux enseignements et à l’avenir de cette aventure collective.

combat contre les injustices Douala l’association On Est Ensemble fait le bilan de ses 5 ans de lutte.

Lancée en juin 2017, cette association part du constat des multiples injustices sociales que vivent les populations de Douala. Notamment le manque d’eau, la mauvaise qualité d’énergie électrique, les problèmes de canalisation et d’inondation. « Le but était d’aller véritablement lutter pour obtenir toutes ces réparations aux habitants des quartiers précaires. Aujourd’hui, l’axe de travail est véritablement sur les questions de participation citoyenne, d’émancipation de la population à la base, d’interpellation des décideurs », souligne Marius Kaptouom, coordinateur de l’association On Est Ensemble.

Malgré les difficultés sans cesse croissantes, Marius Kaptouom se satisfait néamoins, des résultats obtenus. « Nous venons d’obtenir les engagements sur les extensions de la Camwater (Cameroon Water Utilities Corporation, l’entreprise en charge de distribuer l’eau au Cameroun).  Une lutte qui dure depuis plus de 2 ans dans les quartiers Missokè, Bépanda Petit wouri et Maturité. On est satisfait du travail abattu jusqu’ici, mais on en veut encore plus », confie-t-il.

Michèle EBONGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.