Poliomyélite : Le Cameroun à nouveau sous la menace du virus

Poliomyélite : Le Cameroun à nouveau sous la menace du virus

Après un an d’accalmie, de nouveaux cas ont été détectés en 2021. Pour éviter une résurgence, le Minsanté annonce une troisième campagne de vaccination Poliomyélite au Cameroun qui cible 1.004.000 enfants de 0 à 5 ans dans quatre régions.

Parvenu à éliminer le poliovirus sauvage de son territoire, le Cameroun a été déclaré pays libre de cette souche le 18 juin 2020 par l’Organisation mondiale de la santé (Oms) parce qu’aucun cas de la maladie n’avait été déclaré dans le pays depuis cinq ans. Mais un an seulement après cette accalmie apparente, le pays a découvert l’an dernier de nouveaux cas de virus dérivés importés des pays voisins.

Selon le Dr Njoh Andreas Ateke, secrétaire permanent adjoint au Programme élargi de vaccination (Pev), ce virus de type 2 (Cvdpv2) est une nouvelle souche du poliovirus, aussi dangereuse que le poliovirus sauvage. Il y a donc de quoi craindre une résurgence qui selon le Ministère de la Santé Publique (Minsante) constitue une « urgence de santé publique ».

Poliomyélite au Cameroun troisième campagne de vaccination

Pour limiter la circulation de ce virus, le gouvernement a pensé à des campagnes de ripostes notamment le renforcement de la vaccination des enfants surtout ceux de moins de cinq ans. La prochaine visant à lutter contre cette maladie très contagieuse est annoncée dans les deux prochaines semaines. Cette annonce a été faite au cours de la conférence de presse donnée le 24 octobre 2022 à Yaoundé en rapport avec la 34e édition de la journée mondiale de lutte contre la poliomyélite.

Cette campagne de vaccination est donc une opportunité pour le gouvernement d’engager des activités de sensibilisation contre la poliomyélite au Cameroun. Au Minsanté, il s’agit d’une interpellation des populations à veiller à la vaccination de routine des enfants et à donner l’opportunité aux personnels de santé d’administrer les vaccins aux différentes cibles question de protéger la communauté de cette maladie extrêmement contagieuse.

Ses activités de riposte ayant pour cible 1.004.000 enfants de 0 à 5 ans vont toucher quatre régions à savoir le Littoral, l’Est, l’Extrême-Nord et l’Ouest et impliquera 42 districts de santé. Ceux-ci selon le Pev, sont ceux proches des pays voisins en épidémie, ceux ayant le plus d’enfants sous-vaccinés et ceux représentant l’épicentre du virus. Il est à noter qu’en 2021, sur un objectif recherché de 85%, la couverture vaccinale était de 79,1%.

La poliomyélite, maladie paralysante à vie est causée par le poliovirus et se transmet par la consommation d’aliments souillés. Incurable, elle s’attaque au système nerveux et aux muscles respiratoires. Elle touche surtout les enfants en bas âge.

Mélanie Ambombo

A lire aussi :  Poliomyélite : Une autre campagne pour les enfants de 0 à 5 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.