RSE : Une centaine d’entreprises évaluées au Cameroun

RSE : Une centaine d’entreprises évaluées au Cameroun

La restitution de la 10e étude sur la perception de la responsabilité sociétale des entreprises au Cameroun s’est faite le mercredi 29 juillet 2022 à Douala.

Les résultats de la 10e étude sur la perception de la pratique de la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) au Cameroun ont été dévoilés le mardi 29 juillet 2022 à Douala. Ils ont permis de voir sur les 100 entreprises évaluées, celles qui se sont le mieux démarquée.

Réalisée par l’équipe de recherche de l’Association pour la communication sur les maladies tropicales (Ascomt/Malaria), en collaboration avec Luxembourg Senior Autor, cette étude a été orientée sur 6 axes, dont la santé, l’éducation, l’environnement, le développement des communautés, l’éthique et la gouvernance. « Elle vise à emmener les entreprises à participer à l’amélioration des conditions de vie des populations », indique Dr. Paul Nyemb Ntoogue, directeur de l’étude.

La restitution de la 10e étude sur la perception de la responsabilité sociétale des entreprises au Cameroun

Sur l’axe santé, aucune entreprise n’enregistre une note supérieure ou égale à 10/20. La Société anonyme des brasseries du Cameroun (Sabc), qui compte 6,005 points, est la meilleure performance.

Sur le même axe, Signal, Cimencam, Nestlé et MTN occupent la 2e, 3e 4e et 5e place du classement, avec pour notes respectives 5 ,98 ; 5,85 ; 5,77 et 5,71. Cependant, la Banque des Pme, qui totalise 3,21 points est l’entreprise dont les actions sont les moins perçues.

En éducation, la pole position revient à Orange Cameroun, avec une note de 6,57. Elle est suivie de la Sabc, de Cimencam et de Nestlé. Pendant ce temps, les actions de la Société hygiène et salubrité du Cameroun (Hysacam) ont été les mieux perçues en environnement et comme sur l’axe précédent, la Sabc apparait en 2e position.

 

 

Les résultats de la 10e étude sur la perception de la pratique de la Responsabilité sociétale des entreprises

C’est ainsi que des 6 axes portés par l’étude, la Sabc a mené de meilleures actions en santé, en développement communautaire et en gouvernance. Par conséquent, l’indice de base de calcul de la responsabilité sociétale des entreprises (Ibrse) revient à cette entreprise brassicole, qui compte les actions les mieux perçues au Cameroun. « On se donne des objectifs en début d’année… Gagner le prix Ascomt chez nous, c’était l’objectif prioritaire », souligne Hélène Kenmegne, Directrice de la Communication à la Sabc.

Conçu sur la base d’un questionnaire, ce travail a vu la participation de 3 000 répondants répartis par villes. Entre autres Douala qui a enregistré 396 participants, Yaoundé : 371, N’Gaoundéré :310 et Bamenda 236. « Dans l’échantillon, on a eu les Pme, les grandes entreprises et même les multinationales. Mais le critère essentiel c’est que l’on puisse identifier au sein de votre entreprise, des pratiques réelles de responsabilité sociale », souligne Pr. Gilles Etoundi, superviseur de l’étude.

Michèle EBONGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.