Changement climatique : Le septentrion cherche des solutions durables
Les participants au forum de sensibilisation sur les enjeux liés à la lutte contre les changements climatiques

Changement climatique : Le septentrion cherche des solutions durables

Les conseillers régionaux des régions de l’Extrême-Nord, du Nord et de l’Adamaoua ont été édifiés sur les stratégies de réponses et les opportunités de financement des projets visant Changement climatique dans le septentrion la lutte contre les changements climatiques.    

Dans le département du Mayo-Danay, région de l’Extrême-Nord, les sinistrés des inondations se multiplient depuis le début du mois de septembre 2022. Les débordements des eaux des fleuves en amont sont à l’origine de ces catastrophes naturelles. « Les inondations du Mayo-Danay sont les résultats des fortes pluies et du débordement des eaux du fleuve Logone ou du Lac Tchad », a expliqué Mohammed Abdel Halim Njoya, chef de station météorologique de Yagoua.

 D’après le Pr. Joseph Armathé Amougou, directeur général de l’Observatoire nationale sur les changements climatiques (Onacc), les dates de début et de fin des saisons est en train d’osciller, avec diminution des jours de précipitation pendant l’année et une très grande perturbation de la distribution de ces pluies.

Changement climatique dans le septentrion les opportunités de financement des projets visant la lutte contre les changements climatiques

Les conséquences de ces changements climatiques ont de nombreux impacts sur les secteurs porteurs tels que l’agriculture, l’élevage, l’énergie, le secteur de l’eau et de la santé. Dans le but d’apporter des solutions, un forum de sensibilisation des membres des conseils régionaux des régions septentrionales sur Changement climatique dans le septentrion les enjeux liés à la lutte contre les changements climatiques dans un contexte de décentralisation a été organisé à Garoua. 

L’atelier qui s’est tenue du 27 au 28 septembre 2022 entre les conseillers régionaux et l’Onacc en collaboration avec la Fondation friedrich Ebert (FES), visait à amener les régions à monter des projets climatiques qui seront financés et à intégrer dans leurs plans régionaux de développement les problèmes de changement climatique. 

A lire aussi :  Yaoundé : 15,8 milliards F Cfa pour lutter contre les inondations

 

« Les régions septentrionales subissent de plein fouet les conséquences des changements climatiques, la saison agricole 2022 a été marquée par la rareté des précipitations. Les conseils régionaux doivent tenir compte des menaces climatiques », a souligné Oumarou Ousmanou, président du conseil régional du Nord. 

Selon Stéphanie Njiomo, chargée des programmes climats à la FES, « L’Onacc a des solutions pour contrer efficacement les menaces climatiques. L’idée c’est que ceux qui souffrent et ceux qui ont les solutions se tiennent les mains pour atteindre l’objectif Changement climatique dans le septentrion de développement et réparer la dette écologique. »

Jérôme Baïmélé à Garoua

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.